Mutation définitive

Voilà, depuis le début de la semaine, je sais donc que je vais travailler dans un lycée hôtelier, près d’Orléans. J’ai pu contacter le proviseur ce mat pour prendre rendez-vous et le rencontrer (et peut-être un collègue de Lettres-Histoire sur place. Un nouveau départ se prépare. J’ai encore du mal à réaliser que je vais bientôt quitter l’Oise et que les allers-et -retours entre les vacances et les périodes de boulot seront bientôt terminées. Hier, c’était mon pot de départ, les collègues m’ont gâtée, j’ai surtout beaucoup apprécié le tableau réalisé par deux d’entre eux et que je me suis empressée d’accrocher derrière mon ordi, notamment pour que Biscotte-la-Terreur n’y touche pas. Je laisse derrière moi un sacrée équipe et je souhaite bon courage à la personne qui va me remplacer. En fait, il y a beaucoup de départ au lycée : la proviseure adjointe, le proviseur, la documentaliste du LPI. Pas mal de changements, donc, pour les collègues aussi.

N'hésitez pas à partager !

    1 Thought.

    1. Vâlâ une bonne nouvelle!
      C’est toujours bon de ne plus avoir à manger de la route.
      Tu dis laisser une sacrée équipe, et c’est souvent le cas quand le milieu est difficile. Comme il y a du « turn over » cette année, ça risque changer d’ambiance, l’an prochain.
      Pas de regrets, souviens-toi des bons moments et fonce vers l’avant!
      Je te souhaite sincèrement une bonne installation dans ton nouveau bahut.
      Bonnes wacances!
      Amicalement,

      Jean, retraité dans 2 jours 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *