Gospel de Jean-Christophe Chaumette chez Voy’el

Pourquoi j’ai publié Gospel ?
D’abord, parce que depuis que j’ai lu le Neuvième Cercle et que j’ai découvert la plume de Jean-Christophe Chaumette, j’ai placé cet auteur dans mon top 5. Il est un des rares à pouvoir me faire lire de l’horreur, genre que je n’affectionne pas particulièrement, mais j’ai encore un souvenir très marqué de l’Aigle de sang. Et son Dieu vampire…!

Il faut le reconnaître, Gospel sort quelque peu de la ligne éditoriale de Voy’el : pas de loup-garou, ni de vaisseau, ni de magie, mais un Noir américain dans l’Amérique des années 30 qui suit un parcours certes prévisible (je préfère ne pas vous en dire plus, pour ne pas vous spoiler), mais c’est mené si adroitement par Jean-Christophe qu’on applaudit à chaque page. La lecture se fait toute seule, un vrai bonheur. On sait ce qui va se passer, on serre les dents en attendant les épreuves endurées par le personnage principal et en même temps, ce livre repose sur un optimisme incroyable.
Évidemment que le sujet ne pouvait que m’intéresser et en tant que prof d’Histoire, et en tant que métisse. Mais je suis persuadée que tout le monde pourra s’y reconnaître.

Ensuite, le livre est illustré par Genkis et je dois quand même dire que je suis très heureuse que ces deux-là s’entendent aussi bien. Songez qu’ils se sont rencontrés en travaillant sur les couvertures chez Voy’el du Neuvième Cercle. Genkis a réalisé un travail de dingue, avec sa coéquipière Sev. Quand on connaît les tableaux qu’il a utilisés pour réaliser les illustrations intérieures, je me dis qu’il a relevé un défi incroyable. On reconnaît en plus son trait de crayon malgré les contraintes de ce projet. Il ne s’est pas laissé déborder par les œuvres qui lui ont servi de support et ça, je trouve ça incroyable.

Ce projet a mis du temps à se monter, pour diverses raisons, mais maintenant qu’il est dans les rayons de votre libraire préférée (songez que tous les exemplaires imprimés ont été placés et si vous voulez un chiffre, ça fait 350, pour une petite maison comme la nôtre, c’est énorme), j’espère que vous vous jetterez dessus. Parce que c’est Jean-Christophe Chaumette et que ceux qui ont déjà découvert sa plume connaissent sa valeur. Parce que c’est une histoire magnifique et que ceux qui aiment les belles histoires voudront la découvrir. Parce que c’est un petit bijou serti par Genkis et Sev et qu’à ce titre, chaque fin de chapitre vous offrira en plus une magnifique illustration.

Bref, ne laissez pas ce livre vous échapper et accompagnez Manson vers sa destinée : son parcours risque de vous interpeller à plus d’un titre. Ce « songster » mérite qu’on s’arrête pour écouter ce qu’il a à nous chanter.

banner_gospel2

N'hésitez pas à partager !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *