Les Hibraines (projet d’écriture)

En attendant que 393 trouve un éditeur (car je sais que ça va me bloquer pour écrire la suite), je bosse pour cet été sur une série, intitulée Les Hibraines. Elle prend sa source dans des recherches que j’avais faites, au départ, sur Noé. J’ai découvert en cours de route un article (en anglais) d’Andrew Collins sur une race antique. Certes, on peut se méfier de premier abord, mais en tous cas, j’ai lu plusieurs de ses livres, plus certaines sources qu’il cite et j’ai trouvé ça plutôt captivant…. en tous cas suffisamment pour que ça me donne une idée de livre.

Les Hibraines se découpera en quatre partie : la première, « Viracocha », est écrite, je travaille sur « Isis », puis viendront « Nemrod » et « Prométhée. » Il y aura ensuite une autre série qui sera en fait le pendant de la première : Les Suzerains. J’ai déjà commencé, d’ailleurs, à exploiter cet univers à travers deux nouvelles : « Si c’est un ange » (recueil La Dryade) et « Les Suzerains », justement (recueil La Faille)

393 – Dernier round

Après le festival Castle des Trolls qui m’attend ce weekend, je compte bien mettre la dernière main à 393 avant qu’il ne passe en relecture. Je le publierai chez Voy’el et ceci uniquement pour profiter du talent de Sabrina Tobal. Je vais me faire plaisir, avec ce livre, revenir à tout ce que j’ai jamais voulu avec Voy’el et que j’oublie bien souvent, confrontée à la réalité de l’édition, les impératifs d’impression, les exigences des uns et des autres. Quoi qu’il en soit, je vous tiendrai au courant de l’avancée des travaux, bien évidemment.

Bonne nouvelle à confirmer

Je suis toujours vivante. J’ai trouvé le moyen d’attraper la grippe le jour où je devais accompagner mes classes pendant une sortie pédagogique que j’avais organisé, la conséquence, assurément, ‘une grande fatigue et de la virulence de ce virus cette année. J’attends la semaine prochaine pour confirmer ici la bonne nouvelle apprise hier et qui fait que je ne touche presque plus terre. Mais un peu superstitieuse, je préfère attendre avant de pousser un gros « yatta » sur ce blog.

Je suis aussi en vacances, j’espère pouvoir avancer sur 393 que je pensais avoir terminé, mais la fin me  plaît moyennement.

 

Anthologie sur les Robots

« Les Robots sont-ils vraiment nos amis ? » est une anthologie que j’ai élaborée comme un projet pédagogique. Les élèves de ma classe de 1 BP EEEC1 de l’année dernière ont joué (pour certains) les membres du comité de lecture et ont donné leur avis sur les textes envoyés suite à un appel à texte lancé, lui, en mai 2010. Le projet aboutit enfin avec l’édition illustrée des nouvelles et l’élaboration d’un livret pédagogique que je suis en train de terminer. Ce livret permet, entre autres, de traiter de la question, en Bac Pro, de l’Homme face aux interrogations scientifiques et techniques. Mais on peut aussi l’utiliser pour l’argumentation en 3ème. Il sera disponible au format pdf (avec le livre au format pdf aussi) pour 14,50 euros, license d’exploitation pour une classe de 35 élèves. J’espère mettre  tout cela en ligne, sur le site de Voy’el, dans le courant de la semaine.

Saving Charly : trois nouvelles en plus

Les vacances de la Toussaint ont été propices à ma muse : deux nouvelles en plus dans la tête dont une aux 3/4 écrite et une autre avec un synopsis dans la tête bien bâti.

Du coup, comme j’aime les chiffres ronds, il y aura sans doute 12 nouvelles dans ce recueil. En outre, la partie interactive s’étoffe : on pourra ainsi accéder à la première partie de 393 via le fichier epub (et je regarde pour permettre aussi cela via le format papier, sans doute en ajoutant un lien, tout simplement). Plus une réflexion par rapport à la nouvelle « Si c’est un Ange » qui ne sera disponible qu’en ligne (mais au format pdf). Il y aura donc en plus Le vaisseau silhaire (SF), Perséphone (Fantasy) et… une nouvelle fantastique sur laquelle je réfléchis encore).

J’espère avoir fini le tout pour le début d’année.

Pendant ce temps, 393 n’avance pas du tout, mes personnages (Merlin et la narratrice) sont coincés dans une grotte depuis plusieurs semaines *soupir*.

Saving Charly (des news)

Je viens de terminer une nouvelle supplémentaire pour le recueil « Saving Charly ». Il en reste une autre à terminer d’écrire (« Si c’est un ange ») et donc pour l’instant, ça donne les titres suivants pour ce recueil :

Dryade (fantastique ) : un chauffeur fait une étrange rencontre en traversant la forêt de Brocéliande

Supermarket (fantasy urbaine) : Tout ce qu’elle voulait, c’était du ruban adhésif mais quand elle rentre dans ce supermarché, Cassiopée ne se doute pas de ce qui l’attend.

121 minutes (fantastique) : un jeune libraire reçoit une clef aux pouvoir pour le moins particuliers.

Si c’est un ange (fantastique) : dans les ruines de Troie, un jeune dandy anglais perd l’amour, mais pourrait bien trouver la vérité sur ses origines.

Qumran (science-fiction) : un journaliste rend visite au dernier des Vénérables sur une station orbitale.

Saving Charly (science-fiction) : la suite de la nouvelle « L’Astrogate » (parue dans La Vague). Pour retrouver celle qu’il aime, Howie Hudson devra payer un terrible prix.

Que doit-on croire ? (science-fiction) : Quelle est la force d’une rumeur ? Peut-elle soulever tout un peuple contre la dictature ?

Les Brouteurs (science-fiction) : De monstrueuses créatures apparaissent dans le ciel et pourraient bien signifier la fin de l’humanité.

Choix multiples (science-fiction) : Un discours enthousiaste… plusieurs possibilités.

Il y aura donc 4 textes de plus que dans le recueil précédent, mais pas d’uchronie, cette fois-ci. Et pour l’instant, le bébé pèse 218000 caractères (espaces compris)

 

Apophtegme

« Si tu cherches l’éternité, renonce à procréer, car dans le fleuve des nations se diluent les progénitures les plus pléthoriques. Renonce à bâtir, car le temps érode les palais les plus gigantesques. Renonce aux actes spectaculaires, aux conquêtes et aux exploits, car les mémoires sont oublieuses des plus hauts faits.
Si tu cherches l’éternité, raconte une histoire, elle durera tant qu’il existera une conscience pour la connaître. » (Neuvième Cercle – Tome 6 – Chapitre V)

Je suis en train de corriger le tome 6 du Neuvième Cercle. Et voici l’un des deux chapeaux de chapitre, écrits par Jean-Christophe, qui m’a fait m’arrêter dans ma lecture (pourtant, j’avance vite, c’est, comme d’habitude, un vrai plaisir à lire et à corriger.) En tous cas, il a tout à fait résumer ce que je ressens vis-à-vis de l’écriture.

Pourtant, je manque de temps pour écrire : trop de travail pour les élèves (peu reconnaissants, comme à leur habitude), le fignolage du site de Voy’el (mais ça y est, terminé) et certaines tâches administratives à accomplir (comme payer la taxe foncière ou râler auprès de la communauté de communes pour le local poubelles de la Résidence qui est un vrai cauchemar). En plus, je suis tellement fatiguée, quand je rentre du boulot, tellement énervée aussi, que j’ai du mal à me concentrer sur 393 ou tout autre projet (le recueil Saving Charly avait pourtant bien avancé).

Allez, je ne peux pas m’empêcher de vous laisser découvrir l’autre chapeau de chapitre qui m’a plu dans ma relecture du tome 6 de Jean-Christophe :

« Le temps de ton existence n’est pas mesuré par la durée pendant laquelle bat ton cœur. Il est mesuré par la durée pendant laquelle on parle de toi. Un jour, après tes funérailles, tu n’es qu’un homme. Des siècles, tu es un héros. Jusqu’à la dernière génération, tu es un dieu. » (Neuvième Cercle – Tome 6 – Chapitre X)

PS : pour votre information un apophtegme est une sentence, un précepte.

C’est la rentrée

Cette première semaine se termine, je crains de m’endormir devant Star Trek TNG Saison 3 ce soir. J’ai bien piqué du nez devant les Experts (oui, mais Star Trek, c’est mieux, me diront les afficionados).

J’ai donc fait la connaissance de mes élèves et retrouvé ceux qui sont devenus les T BP EEEC1 (l’EN et ses logos, sigles, acronymes obscurs). Comprenez les Terminales Bac Professionnel Électrotechnique, Énergie et Équipements Communiquants. J’essaie de travailler sur les mythes (Œdipe, Antigone, Médée). On va voir ce que ça va donner.

Côté écriture, en revanche, je n’ai avancé sur rien : gros blocage sur les trois derniers chapitres de la partie 3 de 393, dont je pensais que ce serait la dernière partie du roman. Mais non, j’ai réécris le chapitre XXV deux fois et ça ne fonctionne pas. Les personnages ne veulent pas aller dans cette direction et me le font savoir. Hier, j’avais le commencement du début d’une idée, mais… je me suis endormie avant la fin et je ne me souviens même plus de cette idée :(.

Pas le temps d’écrire ce weekend non plus, puisque je serai à Puteaux, au Salon Science vs Fiction avec Isabelle Wenta, Lydie Blaizot et Anthony Boulanger. D’autres salons se profilent déjà en novembre et décembre, dans l’Oise. Plus d’infos prochainement.

121 minutes

Je vous offre une des nouvelles que j’ai écrites voici deux ou trois semaines et qui fera partie du recueil « Saving Charly. »

L’idée me trottait dans la tête depuis un moment, depuis que j’avais vu la série « The Lost Room » et cette satanée clef qui créait bien des misères. J’ai beaucoup aimé le concept. Je l’ai croisé avec un de mes thèmes favoris, le libre arbitre.

Par contre, je prends peut-être un risque à vous la livrer  telle quelle. Je ne l’ai pas retravaillée, il traîne peut-être des fautes (je l’ai relue trois fois, mais sur l’écran du pc, donc certaines traînent peut-être). Bref… Bon… j’espère qu’elle vous plaira quand même.Bonne lecture.

121 minutes