À propos de…

Je suis née en 1976 à Château Thierry dans l’Aisne. Mon père étant militaire, j’ai dû souvent changer de villes, mais j’ai toujours eu les livres comme compagnons. Encouragée dans ma soif de lecture par mes professeurs (et ceci dès le CP), j’ai finalement décidé un jour de prendre la plume, en commençant par rédiger des histoires sur des cahiers.

Lorsque j’arrive en 1994 à Orléans, je m’inscris à l’université pour y poursuivre des études en Histoire. Je n’ai pas une idée très précise de mon futur métier, mais l’Histoire me passionne et notamment l’Histoire médiévale. J’ai toujours lu énormément de romans historiques. Hélas, mes professeurs d’amphi comme de TD se font un devoir de dénigrer ces derniers. Et je n’ai aucune envie de les entendre dénigrer un livre qui m’aura bien plu. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à lire encore plus de science-fiction. Les littérature de l’imaginaire occupaient déjà une place importante de mes lectures, elles occupent désormais une part quasi-exclusive, en ce qui concerne la lecture-plaisir. C’est aussi en 1994 que je découvre les Chants de la Terre Lointaine, le CD de Oldfield qui s’inspire lui-même d’une nouvelle de Clarke. Et depuis quelques temps déjà, j’ai entamé des recherches sur les cétacés.

C’est ainsi que naissent dans ma tête les personnages de la Trilogie Atlante. Pourtant, ils doivent attendre un peu, car je voyage encore dans le monde mithoxien, d’une Porte du Temps à l’autre.

En 1998, je remporte un concours de poésie. Et cela m’encourage à proposer le manuscrit du premier tome des Portes du Temps à des éditeurs. Quelle n’est pas ma surprise de recevoir un appel de Marc Duveau, qui travaillait à l’époque chez Fleuve Noir, et qui m’informe que La Fille de Dreïa l’intéresse.

En l’espace de trois ans, Fleuve Noir publie six de mes romans quasiment coup sur coup. Puis, du fait des concours pour devenir enseignante, je dois hélas m’éloigner de l’écriture quelque temps. Enfin, en 2002, je réussis le concours de professeur de Lettres-Histoire qui m’offrent l’avantage de concilier deux de mes centres d’intérêt : le Français et l’Histoire-Géographie. Il faut reconnaître toutefois que les deux premières années sont assez prenantes : la préparation des cours (oui, mine de rien, ça prend du temps et je renouvelle souvent mes leçons, sinon, je m’ennuie) et l’apprentissage de la gestion des classes m’empêchent d’écrire. En 2005, finalement, je relance le projet de GeMs, en collaboration avec Isabelle Wenta. Nous voulions un feuilleton en 18 livres, mais le projet paraît trop ambitieux aux éditeurs. Finalement, le format trilogie est (encore) retenu et GeMs paraît chez l’Atalante entre 2005 et 2008 avec Paradis Perdu, Paradis Artificiels et Paradis Retrouvé.

Dans le même temps, je me suis lancé dans un projet un peu fou : l’édition. L’auto-édition d’abord, suite à la défection d’un petit éditeur qui devait publier la suite de la Trilogie Atlante. C’est ainsi que j’ai fait mes premières armes avec Script Laser, puis Lulu pour Les Chevaliers Trinitaires.

A présent, les éditions Voy'[el] qui ont pris un nouvel élan début 2009 avec la signature de contrats de distribution (Calibre) et de diffusion (Actua Libria puis Lokomodo). Une nouvelle étape sera franchie en 2010 avec la publication d’autres auteurs que ma petite personne. J’ai essuyé pas mal de plâtre, cela devrait rouler un peu mieux pour eux. Mais de tout cela, il en est surtout question sur le site www.editions-voyel.fr. Ici, je parlerai davantage de mon métier d’auteur et de mes projets d’écriture, comme sur l’ancienne version disponible sur overblog et que je transfère sur ce nouveau site officiel.

Vous pourrez ainsi suivre mon actualité de façon plus spécifique, sachant que j’ai l’intention de continuer de proposer mes projets à d’autres éditeurs. Et je parlerai aussi de temps en temps de ce qui se passe via Voy'[el].

En vous souhaitant une bonne visite.

Corinne Guitteaud

N'hésitez pas à partager !

    1 Thought.

    1. Bonjour Corinne,

      Je me prénomme Jean-Michel.
      En lisant votre biographie très agréable, je me suis identifié à votre parcours.
      En 1976, j’avais 19 ans et j’étais affecté dans mon premier régiment à Trêves (Trier) en RFA. Mon père était aussi militaire et je suis donc né de l’autre côté de la Méditerranée. Je vis aujourd’hui (après une première vie et 3 enfants) avec ma compagne et sa fille à Haramont près de Villers-Cotterêts (02).
      Hasard de la navigation sur internet, FB, google +, je découvre votre blog, votre parcours et je me dis qu’il est encore possible pour moi de me mettre à écrire. Je suis assez éclectique dans mes goûts de lecteurs mais j’aime la SF (Jules Verne, Assimov, Van Voght) et le Moyen-Age (Templiers, Cathédrales, Cathares, vie sociale très avancée, Eco, Ravenne, Giacometti…).
      Aussi pour vous découvrir davantage, pourriez-vous me conseiller l’un de vos écrits personnels vers lequel vous avez la préférence ?
      Je suis un lecteur référencé (jmpalacios) sur le site de « Lecteurs.com ». Je vous invite à le découvrir. Nous sommes environ 200.000 lecteurs. Une occasion de vous faire connaître. Je ne fais pas de prosélytisme.
      Je suis également sur FB ou je suis ami avec votre page Voyel’.
      En espérant une suite à ce message. Je vous souhaite plein de réussite.
      Bien amicalement
      Jean-Michel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *